Y-Nove

Jeune, Libre et Optimiste : un chantier pour l’engagement des jeunes

Les jeunes souhaite s’engager mais ne savent pas comment. Le but est de montrer aux jeunes les différentes formes de l’engagement.

A l’origine…

Diagnostic à l’origine de Jeune Libre et Optimiste

Les constat à l’origine du chantier est le suivant :

Les jeunes ont envie de s’engager mais ne savent pas forcément où, quand et comment.

En effet, ils ne connaissent pas forcément la diversité des modes d’engagement existants. Ils sont pourtant nombreux : bénévolat dans une association, don du sang, pétition en ligne… Le passage à l’action est possible pour nombre d’entre eux si on leur propose des expériences concrètes et réalisable rapidement. Une première expérience peut en amener d’autres. Encore faut-il connaître, comprendre s’inspirer de ce qu’il se fait pour qu’ils trouvent une forme d’engagement qui leur convienne. C’est toute l’ambition de ce chantier collectif.

Les objectifs du chantier

Il sont simples :

  • permettre à un maximum de jeunes de découvrir la diversité des formes d’engagement ;
  • provoquer un passage à l’action qui puisse déboucher sur des parcours d’engagement ;
  • de donner une dimension ludique et attrayante à la thématique de l’engagement et à tout ce qu’elle recouvre ;
  • initier l’envie d’engagement par l’action.

Démarche pour amener l’engagement des jeunes

Le chantier collectif rassemble des structures jeunesse et/ou accompagnant l’engagement jeune. Elles se rejoignent donc pour initier une dynamique collective en vue de favoriser l’engagement des jeunes. Pour cela, elle passe par l’organisation d’un passage à l’action lors d’un événement « Jeune, Libre et Optimiste en février 2020. Il consiste à créer un escape game sur le thème de l’engagement avec différents défis : énigmes et actions directes proposées par les structures.

Par exemple : réaliser une vidéo qui sera envoyée à des jeunes hospitalisés, ou encore faire une salle sur le don du sang, son fonctionnement… Afin de finir par un village associatif en extérieur.

Ainsi, cet escape game permet de déboucher sur un passage à l’action concret des jeunes dans les jours suivants.

Et qu’est-ce que ça donne ?

En quelques chiffres ça donne :

  • 12 structures partenaires et l’Afev qui pilote le chantier
  • 33 jeunes volontaires impliqués dans l’organisation pour une durée de 9 mois, dont 4 qui ont construit JLO
  • 101 personnes inscrites sur Internet, 30 jeunes sur la cleanwalk (beaucoup n’étaient pas inscrits) 
  • 232 défis réalisés (les jeunes n’ayant pas justifié de la validation de leur défis ne sont pas comptés)