Des rencontres entre jeunes et élu·e·s

dans une ambiance hip-hop

Parce que sensibiliser les jeunes à la notion de politique est un enjeu pour notre société… et nous ne parlons pas de partis politiques mais bien de comment s’impliquer dans la gestion la « cité »!

Suite à un premier séminaire d’élus en novembre 2018, Y-Nove a lancé au printemps 2019 un cycle de rencontres entre jeunes de moins de 30 ans et élu·e·s des communes et de la Métropole. L’objectif ? Faciliter la rencontre, le dialogue et la confrontation, faire tomber les a priori et tester une meilleure prise en compte et implication de la jeunesse dans les décisions.

17 pistes d’action ont été proposées par les jeunes et élus présents >>> Retrouvez et votez en ligne pour vos préférées ! Ouvert jusqu’au 15 septembre 2019

A quelques mois des élections municipales de 2020 et juste avant le temps de réserve des élus, c’était l’occasion ou jamais de faire émerger des idées concertées entre jeunes et élu·e·s. Pendant que chacun s’affaire dans sa commune, nous pourrons ainsi lancer des expérimentations issues des BATTLE D’IDEES . Ainsi au sortir des élections le nouveau Conseil métropolitain aura de la matière pour réfléchir voire installer une politique jeunesse d’agglomération concertée et faire progresser la place des jeunes dans la politique locale.

Le BATTLE D’IDEES est un format de débat dans un esprit hip-hop et open-mic, une opportunité de se parler sans détour. Après un temps de réflexion en groupe puis de confrontation bienveillante sur scène, des pistes d’actions émergent et sont choisies dans une prise de décision collective.

Choisir les meilleures idées pour les expérimenter à la rentrée

Aujourd’hui, 17 pistes d’actions ont été proposées par les jeunes et élus présents : vous avez jusqu’au dimanche 15 septembre pour voter pour vos idées préférées ! Les 3 idées préférées seront soutenues par Y-Nove au travers d’ateliers collectifs, pour essayer de les tester sur le territoire dans les prochains mois.

Classez vos idées préférées !


Vous êtes une association, une commune, un collectif, un curieux… et la démarche vous intéresse, vous souhaitez vous impliquer ? Faites nous simplement signe par mail à contact@y-nove.org.

A bon entendeur !

Les différentes idées d’action à choisir

> Jumelages à l’international

Renforcer le dispositif de jumelage pour travailler l’ouverture internationale des jeunes ;  Ouvrir des groupes de travail avec des jeunes pour établir un programme d’actions ? Promouvoir, rendre plus visibles les actions des jumelages ? Créer de nouveaux jumelages qui privilégient les liens vers d’autres continents que l’Europe et l’Amérique du Nord ; jumelages coportés par plusieurs communes ? Métropolitains ?

Objectifs : éduquer, sensibiliser dès le plus jeune âge, favoriser l’empathie dès le plus jeune âge ; multiplier les départs de jeunes à l’international

Si cette idée était choisie ?  Recenser les communes volontaires et mettre en place des commissions jeunes/élus

> Solidarité aux migrants et SDF

Accentuer la solidarité entre jeunes migrants et jeunes du territoire ; Faire en sorte que l’accueil et l’entraide des immigrants ou des SDF par les habitants et notamment les jeunes soit soutenu, coordonné, piloté, encouragé par les communes ou la Métro ? Via relais d’associations, elles-mêmes soutenues par l’institution ?

Objectifs : encourager la solidarité, la tolérance, l’entraide, favoriser l’empathie

Si cette idée était choisie ?  Organisation d’une agora Jeunes réfugiés avec la Métro, et poursuites chantiers collectifs jeunes mineurs isolés avec le Département 

> Ouvrir des espaces de choix pour les jeunes

Imaginer une plateforme de vote en ligne pour se positionner, donner son avis sur des propositions d’actions sur le territoire ? Améliorer l’organisation institutionnelle basée sur la représentation du peuple par les élus, par le choix ou l’avis en direct des jeunes sur des questions de politiques locales d’agglomération. Des groupes de jeunes qui s’auto organiseraient pour faire valoir les propositions des jeunes ?

Objectif : mieux impliquer les jeunes dans la vie de la cité et mettre son grain de sel dans les politiques publiques.

Si cette idée était choisie ? Réunir un groupe de jeunes pour définir les bases d’une application mobile

> Poursuivre des forums citoyens sous forme de Battles d’idées 

Multiplier des formes de rencontre et de débat entre jeunes et élus, dans des cadres plus détendus, animés et inédits. Des espaces de concertation pour débattre, interpeller ses élus…

Objectif : se sentir plus concerné, écouté en tant que citoyen, revenir à un contact plus direct avec les élus, faire plus de lien, combler une distance entre élu/citoyen, casser les a priori pour mieux se comprendre, réunir des jeunes d’horizons différents, permettre aux jeunes de se sentir plus écoutés, meilleure pris en compte des jeunes dans les choix des politiques jeunesse

Si cette idée était choisie ? Appel à manifestation d’intérêt à destination de jeunes, de structures jeunesse, de communes… pour organiser de nouvelles rencontres

> Rendre les gestes écolos plus fun

Démocratiser les bons réflexes écolos à l’échelle de toute la métropole par des défis ludiques ; exemple : « Cliiink » une application pour gagner des points à chaque bouteille de verre et des lots à gagner chez des commerçants partenaires ; une application ludique pour savoir quoi et comment trier ….

Objectif : généraliser sans culpabiliser les réflexes de développement durable auprès de toute la population

Si cette idée était choisie ? Réunir un groupe de jeunes intéressés pour interpeller le C2D et la Métro

> Transports en commun gratuits et apaisés

Promouvoir la gratuité des transports en commun gratuits pour rendre l’ambiance dans les transports en commun plus agréable, conviviale et solidaire : transformer les contrôleurs en médiateurs/animateurs des transports, renforcés par des équipes de jeunes en service civique pour mettre de l’ambiance le temps des trajets. Parenthèses rigolade, débats, information…

Objectif : un espace public plus sûr et convivial, des transports en commun plus utilisés

Si cette idée était choisie ? Lancer un groupe de travail jeune/institution avec la SEMITAG, expérimenter un projet avec des services civiques sur une ligne

> Un média jeune pour vulgariser les informations institutionnelles par des jeunes

Mettre en place un média indépendant de vulgarisation pour retraduire et retransmettre les infos institutionnelles. Des community manager, journalistes jeunes, pour monter un fanzine, des web séries ou émissions télé à heure de grande écoute type « C’est pas sorcier » de Fred et Jamy, pour expliquer et décrypter le fonctionnement démocratique, l’actualité politique locale ? Distribuer des flyers explicatifs dans des points stratégiques de la métropole et communaux sur l’actualité politique ?

Objectif : vulgariser les propos politiques et institutionnels, rendre l’information plus accessible aux jeunes et aux autres, permettre aux habitants de se positionner et se sentir concernés en tant que citoyens et s’impliquer s’ils le veulent dans la vie citoyenne

Si cette idée était choisie ? Démarcher France 3 et Télé Grenoble, faire le lien avec le Chantier collectif Média Lab – Itinéraires connectés, constituer une équipe de jeunes reporters

> Kiosques itinérants sur l’actualité politique dans l’espace public

Publiciser les événements politiques auxquels les élus participent, les temps forts des institutions et collectivités. « Aujourd’hui dans ta ville », affichage dynamique ? Kiosques itinérants répartis en tous points stratégiques de la métropole : affichage en gare, centres commerciaux…

Objectif : rendre l’information plus accessible aux jeunes et aux autres, permettre aux habitants de se positionner et se sentir concernés en tant que citoyens et s’impliquer s’ils le veulent dans la vie citoyenne

Si cette idée était choisie ? Définir les lieux d’affichage stratégiques, voir le mode d’affichage, organiser l’alimentation des informations

> Rendez-vous avec les élus hors les murs

Organiser des rendez-vous réguliers à l’extérieur de l’institution autour d’une activité inédite qui casse les codes ; un espace pour que chaque habitant puisse venir poser des questions sur des démarches à suivre, rencontrer et échanger avec les administrés, permettre à chacun de rencontrer des élus dans l’espace public de façon plus décontractée, pouvoir faire remonter ses préoccupations, inviter les citoyens à venir partager un moment, un repas type « Brunch avec ton maire » solidaire, repas partagé ? Un « After citoyen » ?

Objectif : se sentir plus concerné, écouté  en tant que citoyen, revenir à un contact plus direct avec les élus, faire plus de lien, combler une distance entre élu/citoyen, casser les aprioris pour mieux se comprendre

Si cette idée était choisie ? Démarcher des communes prêtes à faire le test de rencontres hors les murs

> Projecteur sur les parcours de réussite des associations

Monter et publier des success story diffusés sur les réseaux sociaux (mini clips animés style « Konbini ») d’associations reconnues, populaires qui fonctionnent bien, analyser ce qui a fait la réussite d’une association, les opportunités et freins rencontrés…  Pour donner envie aux jeunes de s’engager dès le plus jeune âge.

Objectif : Promouvoir l’engagement associatif, l’implication dans la vie citoyenne dès le plus jeune âge, éduquer les jeunes générations sur l’entraide

Si cette idée était choisie ? Mettre en place une série web

> Un événement qui mette les jeunes à l’honneur

Mettre les jeunes les jeunes de l’agglomération à l’honneur : se servir d’événements déjà existants ? en créer un nouveau ? Noter que quelques expériences sont déjà en travail : « Jeune, Libre et Optimiste » sur l’engagement des jeunes, Fête des jeunes organisée par le Département. Répliquer des initiatives existantes sur des territoires dépourvus d’événement.

Objectif : parvenir à mettre en place des solidarités territoriales, favoriser un sentiment d’appartenance à son territoire et une construction métropolitaine, réunir des jeunes d’horizons différents

Si cette idée était choisie ? Faire un état des lieux des fêtes ou événements existants qui valorisent déjà les jeunes

> Choisir un engagement sur-mesure

Monter une plateforme d’orientation à destination des jeunes, qui permette à tous de choisir des formes d’engagement qui lui corresponde, par exemple des missions de bénévolat adaptées à ses propres envies, temps, goûts, et avoir un retour concret de l’impact de son action. Un « Petit futé » vie associative et projets de jeunes.  

Objectif : promouvoir l’engagement des jeunes, favoriser la connaissance des initiatives de son territoire, se sentir plus impliqué dans la vie locale

Si cette idée était choisie ? Organiser une rencontre des associations volontaires pour réfléchir sur des possibilités d’engagements ouverts dans leurs structures, sorte de « kit main libre jeunes » pour laisser les jeunes qui veulent s’engager trouver eux-mêmes leur place dans le projet d’engagement de la structure

> Formation droits des jeunes

Sur le même principe que les formations d’insertion à l’emploi jeune, organiser  des sessions de formations/informations pour les jeunes, sur toutes les démarches administratives à faire ou les aides possibles ou autre. Exemple : remplir sa déclaration d’impôts, découvrir la gamme d’aide sociale, appels à projets jeunesse…

Objectif : favoriser un meilleur accès aux droits et à l’information pour tous les jeunes, améliorer l’intégration des jeunes à la vie citoyenne et collective, permettre une prise d’autonomie

Si cette idée était choisie ? Définir les personnes ressources, administrations et structures d’information, et organiser des séances d’information/discussion avec les jeunes avec les volontaires.

> Un recensement permanent sur les besoins de la jeunesse

Mettre en place un recensement/un sondage permanent sur les besoins de la jeunesse à l’échelle du territoire par les jeunes eux-mêmes, un « sonar jeunesse ».

Objectif : recenser et mieux comprendre les besoins des jeunes, réduire un écart entre la politique et les besoins des jeunes, permettre aux jeunes de se sentir plus écoutés, meilleure pris en compte des jeunes dans les choix des politiques jeunesse, pouvoir constater des réalisations issues de ce diagnostic

Si cette idée était choisie ? Constituer un groupe de travail pour réfléchir sur le support

> Inspirer les jeunes par d’autres jeunes

Imaginer des espaces de rencontre de pair à pair jeunes, pour confronter des regards de la part de jeunes volontaires, qui portent des projets, qui se considèrent engagés dans une démarche positive, en lien avec des jeunes découragés, un peu plus invisibles.

Objectif : revalorisation de l’estime de soi, rencontre entre jeunes de différents horizons, débloquer des situations difficiles, favoriser l’entraide et la solidarité, favoriser un meilleur accès aux droits et à l’information pour tous les jeunes, inspirer les jeunes à oser se lancer

Si cette idée était choisie ? Mise en place d’Agora happening itinérantes sur l’agglomération, avec des témoignages de jeunes et discussions entre jeunes

> Visites guidées touristiques de la ville par des jeunes

Et si on inversait les rôles sur le principe « Vis ma vie » ? Si c’est souvent la faute de l’autre, peut-être qu’une journée dans le quotidien d’un jeune ou d’un élu pourrait faire tomber les aprioris et changer le regard sur l’autre. Organiser des temps de balade urbaine guidées par des jeunes et animateurs pour faire découvrir à des élus de communes plus éloignées, leurs lieux de vie quotidiens. A ouvrir peut-être également à des professionnels associatifs, au grand public ?

Objectif : revalorisation de l’estime de soi, revenir à un contact plus direct avec les élus, faire plus de lien, combler une distance entre élu/citoyen, casser les aprioris pour mieux se comprendre

Si cette idée était choisie ? Trouver des jeunes volontaires pour former des équipes de jeunes guides touristiques urbains

> Espaces éphémères ouverts pour les jeunes

Créer des lieux pour que les jeunes puissent se retrouver « juste pour être ensemble », sans projet, sans justification institutionnelle ; comment peut-on arriver à se faire confiance ? et aux jeunes être prêts à s’auto-responsabiliser ?

Objectif : permettre une prise d’autonomie, améliorer l’intégration des jeunes à la vie citoyenne et collective

Si cette idée était choisie ? Ouvrir la discussion avec des communes et la Métro sur des espaces ouverts autogérés par les jeunes (modalités, accès…), pour tester l’expérience sur quelques communes